Bioróżnorodność: Au Museum d’histoire naturelle, des animaux disparus rerennent vie en realité augmentée – 20 minut

Bioróżnorodność: Au Museum d'histoire naturelle, des animaux disparus rerennent vie en realité augmentée - 20 minut

Premiera twojej trasy, to jest trasa koncertowa. L’oiseau se pose sur une branche cnotélle au-dessous de laquelle, depuis quelques minutes, on avait commencé à vous raconter l’histoire du grand pingouin, espèce cuisinee du pingouin que nous connaissons aujourd’hui (plus grande) nie zgadzać się. «Il ne pouvait pas voler, si bien que les hommes le chassaient facilement pour sa viande et son huile, explique la voix off dans votre casque de realti augmentée. Ostatnia para urodziła się w 1844 roku. »

Historia rejsu turystycznego, który widzisz, nie znajduje się w trzecim trymestrze. Ten gołąb migrujący, który peuplait l’Amérique du Nord, avait pour habitude de se réunir par milionów dla picorer dans les champs. Konkurs na aplikacje, które hommes, które chasserent massment l’oiseau. „Pierwszego dnia XIX wieku wyruszyliśmy w podróż pełną współczucia, żałując przyrodnika Bruno Davida, prezesa Narodowego Muzeum Historii Naturalnej (MNHN). Wspomina podwozie. To miesiąc pościgu, który mamy teraz przed sobą. »Późna para opłakuje żałobę w zoo w 1914 roku.

Weź sumienie swojego patrymonialnego vivant que nous avons perdu

Kiedy projekt Muséum i SAOLA, augmentée création studio avec lequel il travaillé, est d’avoir redonné vie cette espèce disparue. Certes, rozszerzona rzeczywistość. Certes, tempo d’une expérience de quinze minut. Mais suffixamment bluffante pour que les visiteurs potężny obserwator de manière originale cet animal du passé et prendre conscience, comme jamais, du patrimoine vivant que nous avons perdu.

To esencja projektu „Revivre”, który jest utworem muzycznym poświęconym wizjom 16 czerwca i miesiąca czerwca lub trzech lat temu. Wycieczka voyageuse nie ma ograniczeń. Très vite, l’oiseau s’envole et vous welcome à le suivre à travers la salle des espèces menacées et disparues de la grande gallery de l’évolution, le musée phare du MNHN au Jardin des plantes [Paris 5e].

W tym przypadku przez cały czas Muzeum wystawia 345 okazów reprezentujących 238 zróżnicowanych espèces. Dla «Revivre», onze espèces ont été modalées en reelité augmentée et animées dans leur taille réelle. Imaginez alors la Rhytine de Steller, cet ancien mammifère marin, kuzyn du lamentin, déployer ses huit mètres de long et ses onzetones au-dessus de votre tête. Ou encore le Thylacine (surnommé aussi tigre de Tasmanie), avec sa mâchoire puissante qu’il pouvait ouvrir jusqu’à 120 ° (un record pour un carnivore) et le grand tigre à dent de sabre, don les canines mesuraient jusqu’à cm, se pomener parmi vous.

L’oiseau-éléphant, tort Rodriguesa, dodo Maurice’a…

Au fil de vos d’ambulations, vous rencontrerez aussi l’oiseau-élephant, la tortue géante de l’île de Rodrigues, le Dodo de l’île Maurice, le Quagga, à mi-chemin entre le zèbre et le cheval d’ Afrique australe (seule sa tête était zébrée!)… Qu’elles se soient déroulées, ya 10,000 i debiutancki du siècle dernier, leurs histoires ont un denominateur commun: celle de ne pass avoir réconist réconist

La Rhytine de Steller a été chassee pour son huile et sa viande jusqu’à la dernière, en 1768. Les tortues géantes de Rodrigues étaient capturées par les marins qui débarquaient sur l’île afin de constituer un récieux-manger. Le Dodo n’a pas non plus survécu à la chasse et aux nouveaux prédateurs amenés sur son île par l’être humain (szczury, animaux domestiques). Strachy na wróble znajdują się w D’Angoli, gdzie odżywianie domów słoni, nie il faisait des pelotes, fut considéré comme éteint il ya soixante-dix ans powoduje rozproszenie miejscowości pachyderme, trop chassé par l’ Dom.

Mais ce scarabée est la bonne nouvelle de ces quinze minutes d’immersion. Kolekcjonerzy przeprojektowali obszary poszukiwań na sawannie Angoli, najdłuższy czas dotarcia do regionu i konflikt armii. «Un événement rarissime», rappelle toutefois la voix off.

Deux ans de recherches documentaires, sept mois de modélisation

Terminem tak zwanym voyage spatiotemporel jest używany. Avec la tourte voyageuse qui se pose dans la paume de votre main. To nie pierwszy raz, kiedy muzyka została zintegrowana z rzeczywistością twoich ekspozycji. Musium lui-même „a installé, il ya trois ans, une salle de reali virtualu permanente plongeant le visiteur au coeur de l’evolution”, rappelle Bruno David.

En animant des espèces disparues, „Revivre” reste un projet inedit, jamais proposé à cette échelle par un musée”, indique Florent Gilard, cofondateur de Saola. Nie ma procesu rejestrowania dokumentów. «Nous avons cherché, dans les bibliothèques du Muséum, les croquis, les témoignages, les mensurations de ces espèces, raconte Remi Dupouy, reporter-naturaliste à Salao. Puis il a fallu sept mois supplémentaires sur ordinateur pour modeler ces okazów. Avec des allers-retours constants avec les équipes du Museum pour s’assurer qu’il 'y avait aucune erreur scientifique dans le récit ainsi creé. »

Eviter l’experience wciągające totale

Jeśli wyrażenie to d’ores et déjà prenante, Muséum et Saola ont bon espoir de l’enrichir au fil du temps. Par exemple integrator nowych espèces. Uczestnicy Mais aussi grace aux améliorations technologiques. «Dla Scarabée aptère d’Angola, qui ne fait pas plus de sept centimeters, nous sommes allés jusqu’à reproduire les stries, les mouvements des antennes, les articulations de chacune des six pattes, zacznij od Rémi Dupouy. Mais, à l’avenir, on devrait encore pouvoir ameliorer finesse des details. »« Mistrzem wizji, który definiuje lunety, jest bis assez restreint, ajoute Florent Gilard. Prochainy dewiacyjnych modeli permettre de l’élargir. »

Bruno David jest kapitanem wciągającego totale. «Le voyage se fait avec des lunettes à reelité augmentée et non un casque, tient-il à préciser. Ainsi, on reste en contact avec les personnes autour de nous. W końcu na peut discuter to, co uważamy za ważne dla tego doświadczenia. »

Leave a Comment

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany.