Châteauroux: Le Chauffoir 2 un lieu pour vivre d’art-dare – Mag’Centre

Châteauroux: Le Chauffoir 2 un lieu pour vivre d'art-dare - Mag'Centre

Kultura, multi-arts, alternatywa, et tout ce qui va avec, c’est le nouveau lieu de Châteauroux pour faire bouger artistes, amoureux du spectacle vivant et les autres aussi. Projekt zapoczątkował Une premiere portes-ouvertes avait, une deuxième vient de marcer l’ouverture officielle des places. Même si tous les travaux ne sont pas terminé, le bâtiment peut nouveau recevoir des residences, des expos, des ateliers, tout ça…

Par Fabrice Simoes

Atelier Construction de decors, un élement Important pour l’Avenir des lieux@Fabrice Simoes

Au bout de la rue Bernardin, au n°2, à l’angle de la rue Pierre-Gauthier, se trouve une maison de ville comme les autres. Une bâtisse qui ne sort pas du lot. Un bâtiment qui ne déborde pas, ne jure pas dans l’agglo castelroussine. Comme les autres mais pas tout à fait pareil. Au delà des ses portes, ce n’est pas comme ailleurs. To jest ZRA, strefa de recherche artistique. Derrière ces murs on fait dans le plâtre mais pas que sur les enduits. Na fait aussi peinture, celle qui s’expose dans des cadres ou pas. Comme une pépinière ou une écloserie pour les petits jeunes qui se lancent dans cette intermittente qui ne donne pas toujours à buffer. Bosser sur les planches de la grande salle de travail jest teraz możliwe. Na peut passer par la cuisine avant le boulot. To widowisko, które nie zamieni się w wydarzenia, wydarzenia, bliski kontakt… Teatr, taniec, muzyka i sztuka są dostępne w Internecie. Tout un program sans entracte, sans intermède pour apporter un recover de vie dans le quartier, pour apporter un coup de main aux artistes.Ici c’est le Chauffoir des 3 Cris et de La Bolita Cie.

Un lieu pour vivre d’art-dare

Ensemble ma już swoją premierową wersję déjà investi un Chauffoir. C’était déjà à Châteauroux, au cœur du 9 Cube de la rue Ampère, sur l’ancient site Berrylait. Jedna lokalizacja. Après une premiere édition, de là devait s’élancer Surchauff ! #2 – Festival d’Arts Vivants à l’été 2020. Las, un Chinois a becté un pangolin du marché de Wuhan. Enfin, ça c’est ce qui se disait à l’époque. Quand la Covid, les łuskowce, szczepionki, łuskowce, więzienie, łuskowce, anulacje okularów, łuskowce, et tout ce qui vavec ont mis à sec les finances des compagnies, il a fallu entrer en mode survie. Réfléchir aussi sur l’avenir du spectacle, des arts vivants et de ceux qui le font vivre et odkrywca. Jedno zobowiązanie do refleksji, jedność konieczności de faire autrement. Au bout du compte, s’il fallait donner un emblem aux arts vivants il faudrait prendre le pangolin. Une marque de szacunek pour sûr !!! Parce que, les solutions, compliquées certes, se sont faites jour. Parce que faire comme avant ne pouvait plus suffire. Parce que, dans un monde qui przybyć au jour du dépassement plus tôt chaque année, il va bien falloir faire autrement.

Podczas ostatnich burz uszkodził dach. Comme au foot, ça joue quand même@ Fabrice Simoes

On i creer ici

Les compagnies sont entrées en synergie, en financement commun, pour un lieu bien à elles. Les 400 m² de la rue Bernardin étaiten parfait pour tenter le coup. Na peut creer ici. On i creer ici, c’est sure. Une fois débarrassés de la partie juridico-économique, les géniteurs ont pu se projeter sur leurs avenirs respecifs. Une premierowa operacja Portes-ouvertes, avec deux expos sur site, joué le rôle d’inauguration l’an passé. On n’a pas pourporté les dragées pour la deuxième porte-ouverte, voilà quelques jours, mais c’était cette fois le baptême du feu avec avec expo et concert. C’est promis, c’est juré, maintenant, les volets resteront souvent ouverts et les portes ne seront fermées que pour éviter les courants d’air…

Soutenue par le conseil régional, l’équipe du Chauffoir a des Contacts z celle d’Equinoxe, et me a „déjà fait des chooses ensemble” z CAD (centrum akademickiego tańca) castelroussin. L’idea de creer des passerelles entre chaque entité prend ainsi peu à peu forme. Désormais, outre le travail de chaque compagnie inwestie original dans la structure, l’objectif serait que trois autres puissent venir, sur l’année, faire des séjours en résidence. Une volonté liée à la capacité d’accueil et aux divers plateaux, aux divers espaces du bâtiment comme l’atelier de construction de decors entre autres. Des stage de danse comme celui prévu en novembre par Marco Cattoï sont prevous, et d’autre manifestations viendront étoffer la programmation d’une maison qui se veut un chaudron culturel.

Loin des gens qui font le monde

Le sud de la région Centre-Val de Loire pojawia się jako souvent comme loin des gens qui font le monde. Jednak le département de l’Indre foisonne de lieux où ça bouge. Suffit simplement de ses zone de confort artistique, de sa bulle auto-centrée, de son cocon nombriliste pour redécouvrir que les arts en Berry ont depuis longtemps depassé les oldes et des sabots des bourrées!

Tout n’est pas terminé mais c’est fléché, alors …@Fabrice Simoes

https://www.lechaufoir.com/

Autrement Plus d’info: La Brisure en sortie de résidence d’artistes à Châteauroux

Leave a Comment

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany.