Bioróżnorodność: Au Museum d’histoire naturelle, des animaux disparus rerennent vie en réalité augmentée – 20 minut

Bioróżnorodność: Au Museum d'histoire naturelle, des animaux disparus rerennent vie en realité augmentée - 20 minut

La premiera à vous saluer, c’est la tourte voyageuse. L’oiseau se pose sur une branche cnotélle au-dessous de laquelle, depuis quelques minutes, on avait commeinée à vous raconter l’histoire du grand pingouin, espèce cuisinee du pingouin que nous connaissons aujourd’aourilled (plus) Hui nie zgadzam się. « Il ne pouvait pas voler, si bien que les hommes le chasaient facilement pour sa viande et son huile, explique la voix off dans votre casque de réalité augmentée. Ostatnia para zmarła w 1844 roku. »

L’histoire de la tourte voyageuse qui vient vous voir n’est pas moins triste. Ce pigeon migrateur, qui peuplait l’Amérique du Nord, avait pour habitude de se réunir par millions pour picorer dans les champs. Une concurrence peu appreciable des hommes qui chasserent masywny l’oiseau. « O zdobyciu dodatkowych miliardów w XIX wieku, wielu obrońcach eradiquer, żal przyrodoznawcy Bruno Davida, prezesa Narodowego Muzeum Historii Naturalnej (MNHN). On récompensait les meilleurs chasseurs. Ça donne la mesure de la chasse que nous avons faite à cette espèce. » Ostatnia para zmarła w zoo w 1914 roku.

Prendre conscience du patrimoine vivant que nous avons perdu

Toute la Prouesse du Muséum et de SAOLA, studio tworzenia rozszerzyło się w czasie podróży, jest d’avoir odnowione, gdy jest coś szczególnego. Certes, en réalité augmentée. Certes, le temps d’une expérience de quinze minut. Ale wystarczająco bluffante pour que les odwiedzających puissent obserwować de manière originale cet animal du passé et prendre conscience, comme Neverse, du patrimoine vivant que nous avons perdu.

To esencja projektu „Revivre”, który paryskie muzeum zaoferuje zwiedzającym od 16 czerwca i przez najbliższe dwa, trzy lata. Il ne se limite pas à la tourte voyageuse. Très vite, l’oiseau s’vole et vous welcome à le suivre à travers la salle des species menacées et disparues de la grande galerie de l’évolution, le musée phare du MNHN au Jardin des plantes [Paris 5e].​

Dans cette vaste pièce, tout en long, le Muséum eksponuje 345 okazów reprezentujących 238 różnych gatunków. Pour «Revivre», onze species ont été modalisées en réalité augmented et animées dans leur taille réelle. Imaginez alors la Rhytine de Steller, cet ancien ssakia marin, kuzyn du lamentin, déployer ses osiem metrów de long et ses onze tons au-dessus de votre tête. Ou encore le Thylacine (surnommé aussi tigre de Tasmanie), avec sa mâchoire puissante qu’il pouvait ouvrir jusqu’à 120° (un record pour un carnivore) et le grand tigre à dent de sabre, don les canines mesuraient jusqu’à cm, se promener parmi vous.

La rythine de Steller, kuzyn éloign du lamentin.
La rythine de Steller, kuzyn éloign du lamentin. – ©_SAOLA_Studio_MNHN

L’oiseau-éléphant, la tortue géante de Rodrigues, le dodo de l’île Maurice…

Podczas swoich podróży spotkasz również słonia, żółwia olbrzymiego z wyspy Rodrigues, dodo z wyspy Maurice, kwaggi, zebrę i konia z południowej Afryki.(seule sa tête était zébrée!)… Qu’elles se soient déroulées ya ya 10.000 i zadebiutował du siècle dernier, leurs histoires on un denominatoreur commun: celle de ne pas avoir résisté longtemps à leur rencontre avec l’Homme.

La Rhytine de Steller a été chassée pour son huile et sa viande aż do ostatniego, w roku 1768. Gigantyczne żółwie Rodrigues zostały schwytane przez żeglarzy, którzy wylądowali na wyspie, aby stanowić cenny magazyn na ich podróże. Le Dodo n’a pas non plus survécu à la chasse et aux nouveaux prédateurs amenés sur son île par l’être humain (szczury, animaux domestiques). Le scarabée aptère d’Angola, qui se nourrissait des bouses d’éléphants, nie il faisait des pelotes, ale uważany za comme éteint il ya soixante-dix ans à Cause de la disparition locale du pachyderme, trop chassé par l’H

Mais ce scarabée est la bonne nouvelle de ces quinze minutes d’immersion. Le coléoptère został niedawno odkryty na nowo w odległych obszarach angolskiej sawanny, od dawna niedostępnych z powodu konfliktów zbrojnych. „Un événement raressime”, rappelle toutefois la voice off.

Deux ans de recherches documentaires, sept mois de modélisation

Le voyage spatiotemporel se termine comme il początek. Avec la tourte voyageuse qui se pose dans la paume de votre main. Ce n’est pas la premiera fois qu’un musée integré de la réalité augmentée dans ses expositions. Le Muséum lui-même „a zainstalowany, il ya trois ans, une salle de réalité cnotélle permanente plongeant le visiteur au coeur de l’évolution”, wspomina Bruno David.

En animant des espèces disparues, „Revivre” reste un projet un edit, jamais proposé à cette échelle par un musée” – mówi Florent Gilard, współzałożyciel Saola. Il a nécessité deux ans de recherches dokumenty. « Nous avons cherché, dans les bibliothèques du Muséum, les szkice, les témoignages, les mensurations de ces species, raconte Rémi Dupouy, reporter-naturaliste à Salao. Puis il a fallu sept mois supplémentaires sur ordinateur pour modéliser ces spécimens. Avec des allers-retours constants avec les équipes du Museum pour s’assure qu’il n’avit aucune erreur scientifique dans le récit ainsi stworzone. »

Eviter l’experience wciągające totale

Doświadczenie, jakie ma dusze i déjà preuente, to Muséum et Saola jest dobrym źródłem wzbogacenia w fil du temps. En intégrant de nouvelles species, par exemple. Uczestniczyli w nim Mais aussi grâce aux améliorations technologiques. « Pour le scarabée aptère d’Angola, qui ne fait pas plus de sept centimeters, nous sommes allés jusqu’à reproduire les sries, les mouvements des anten, les articulations de every des six pattes, zaczyna się Rémi Dupouy. Mais, à l’avenir, on devrait encore pouvoir amelioration la finesse des details. » « Le champ de vision qu’offrent les lunettes est encore assez restreint, dodał Florent Gilard. Les prochaines modèles powinny być większe. »

Bruno David tient cependant à éviter l’expérience immersive totale. « Le voyage se fait avec des lunettes à réalité augmentée et non un casque, tient-il à précis. Ainsi, on reste en contact avec les personnes autour de nous. Autrement dit, na peut dyskusji, ce qui nous semblait ważne pour cette expérience. »

Leave a Comment

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany.