Le combat pour conserver les nosorożec blancs du Nord trwa – Futura

Le combat pour conserver les nosorożec blancs du Nord trwa - Futura

L’histoire du nosorożecnosorożec blanc du Nord peut paraître triste comme elle peut être porteuse d’espoir. Cette gatunekgatunek est fonctionnellement éteinte, ce qui veut dire que les individus restants ne peuvent pas se reproducire et, en effet, les deuxpresentantes encore en vie au sein de la réserve kenyane Ol Pejeta, Fatu et sa mère Najin, sont des femelles.

Haureusement, les scientifiques ont prélevé et conservée des gametygamety mâles lorsque ceux-ci étaiten encore en vie, le dernier, Sudan, s’étant éteint en 2018. Ils les usemaintenant pour feconder in vitro des œufs qu’ils prelèvent sur les deux femelles, ayant ainsi réussi à recréer neuf embriony. Dernièrement, ils ont annoncion en avoir created trois nouveaux, arrivant à un total de doze. Depuis 2019, les scientifiques ont récolté 80 oocytyoocytywięcej embrionyembriony opłacalne sont tous issus de Fatu. Les gamètes de Najin, qui n’est plus toute jeune, sont moins nombreux et de moins bonne qualité. Les scientifiques ont donc pris la decyzja de ne plus en prélever sur elle.

Następnym krokiem jest przeniesienie zarodków, aby umożliwić jeden ciążaciążace qui devrait se faire d’ici la fin de l’année. Les deux femelles sont incapable de mener une obrzydliwośćobrzydliwość à terme à przyczyną problemów de santé. C’est pourquoi les scientifiques auront recurs à des mères porteuses sélectionnees dans des populations de nosorożce blanc du Sud, l’autre sous-espècesous-espèce du nosorożec blanc, nie il reste environ 18.000 individus dans le monde.


Operacja FIV pour les rhinocéros blancs du Nord

Artykuł dÉléonore SoléÉléonore Soléopublikowany 19 stycznia 2021 r.

Chez les nosorożec blancs du Nord, aucun mâle n’est en vie. Seules deux femelles, Fatu et Najin, faulent le sol du Kenya. Âgées d’une trentaine d’années, ces dernières ne sont plus en âge de procréer ou d’être inséminées artificiellement. Międzynarodowe konsorcjum de scientifiques et d’associations a mis en place une stratégie pour sauver cette sous-espèce des nosorożców blancs de l’extinction. Elle repose sur trois piliers: la récolte d’ovocytes chez Fatu et Najin, une technika zaawansowana de procréation in vitro z des plemnikiplemniki de nosorożec blancs decédés, et l’insemination de femelles nosorożec blancs du Sud, la seconde sous-espèce.

Enspectant que ces femelles de cette sous-espèce du Sud soient dans une bonne période de leur cycle de reproductive propice à l’insemination, le conceivre des embrion viables. Trzy zostały już zachowane. Deux nouveaux viennent de les rejoinder ! Une nouvelle pleine d’espoir qui sugestile tout de meme une questionation : la pérennité d’une espèce repose sur sa diversité genetykagenetyka, et un taux élevé de consanguinité n’est pas de bonne augure. Dans ces Conditions, une progéniture issue only de deux femelles pourra-t-elle assurer la survie des nosorożec blancs du Nord?


Artykuł de Julie KernJulie Kernopublikowano 28 sierpnia 2020 r.

Les scientifiques de la Reserve Ol Pejeta, au Kenya, ont mené une opération de la dernière szansę avec sukces. Ils sont parvenus à récolter des owuleowule chez les deux dernières femelles nosorożce blanc du Nord, Fatu et Najin. Au total, 10 ovules ont pu être récupérés. Âgées d’une trentaine d’années, ces dernières ne sont plus en âge de procréer ou d’être inséminées artificiellement. Leurs ovules seront donc fécondés par le spermasperma du dernier rhinocéros blanc du Nord mâle, récolté avant sa mort en mars 2018, et przeniesiony chez une femelle rhinocéros blanc du Sud. La sous-espèce du Sud compte encore plusieurses milliers d’individus contrairement à celle du Nord.

Les scientifiques de la réserve Kenyane ne ménagnet pas leur peine pour sauver cette espèce au bord de l’extinction. Nosorożec blanc du Nord jest kompletnym przeciwieństwem sauvage et les deux femelles Fatu i Najin, które są stale monitorowane przez gardes armés dla protegowanych braconniers. Avec cette misja presque déséperée, les science du parc, qui se battent pour que l’espèce ne disparaisse pas dans l’indifférence, esperent ainsi recréer une horde de quinc blanc nosorożec z nordyckiej natury, afin les afin les pouvo à l’état sauvage. L’année dernière, des ovules avaient été récoltés chez les memes femelles. Rezultatem są trzy żywotne embriony, które zostają zachowane przed wszczepieniem innej samicy.

.

Leave a Comment

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany.