Les coulisses de l’operation pour sauver les vaquitas avec Sea Shepherd – Espèces Menacées

Oona Layolle, Sea Shepherd

Depuis 2016, Sea Shepherd, organizacja de protection des océans connue pour ses opérations coups de poing, travaille main dans la main avec le gouvernement mexicain. Ich misja: Remover les filets de pêche illegaux destinés aux totoabas et qui tuent chaque année de nombreux animaux menacés, nie les vaquitas aujourd’hui au bord de l’extinction.

Moins de 30 vaquitas encore en vie

«Podejście la saison. Chaque année, c’est pendant les mois de mars, avril et mai que l’on trouve des cadavres de vaquitas ». Depuis quatre ans qu’elle dirige cette campagne, Oona Layolle connaît bien ce mammifère marin, le plus menacé du monde. Cette kapitan wlać Sea Shepherd a monté ce projet il ya quatre ans et son équipage travaille conjointement avec l’association de protection de l’environnement (PROFEPA) et le Mexique pour tenter d’enrayer un declin de plus en plus inquiétant. Voilà plusieurs années déjà que la communauté scientifique et les défenseurs de l’environnement znużonych sonnette d’alarme. Les totoabas, nazywany „la cocaïne des mers”, sont très recherchés pour leur vessie natatoire: celle-ci est extreme prisée sur les marchés asiatiques et s’y vend à prix d’or, à environ 20 000 dolarów za środowisko Bien qu’illegale depuis 1975, leur pêche se pogoń et est devastatrice pour cette espèce aujourd’hui menacé, mais aussi pour de nombreuses autres qui vivent dans les memes eaux. En effet, les filets utilisés sont posés au fond de la mer et laissés là 24 heures sur 24 ; un grand nombre d’espèces sont ainsi piégées et meurent, nie le vaquita, aussi appelé marsouin du golfe de California (Phocoena sinus), que l’on ne trouve que dans la mer de Cortez. Według les derniers chiffres communiqués, il en resterait teraz moins d’une trentaine. D’autres sources plus récentes mais non officielles estiment en mars 2018 qu’il resterait seulement 12 vaquitas encore en vie.

Retirer les filets illégaux

Sea Shepherd został zaalarmowany w 2015 roku. Jego założyciel Paul Watson postanowił wysłać zespół, aby dowiedzieć się więcej o vaquita, a operacjami kierowała Oona Layolle. « Je suis arrivée au Mexique il ya quatre ans avec du matériel video pour faire des reports et en apprendre plus », explique-t-elle. Et ce qu’elle découvre suffit. Rapidement, la capitaine décrète que la position du vaquita est critique et qu’il faut agir. Mąka plan d’action baptisé « operacja Milagro » (miracle en español) est alors mis sur pied fin novembre 2015 et, en février 2016, il est décidé avec l’autorisation du México de retirer les filets de pêche illegaux. wlać celę, « nous plaçons des crochets à l’arrière de nos bateaux et nous sillonnons la zone jusqu’à les trouver », détaille la capitaine de 34 ans. Ces crochets draguent le fond de la mer et dès qu’ils rencontrent un filet, ils s’y accrochent, ce qui permet aux équipages de Sea Shepherd d’en remonter un grand nombre. Od początku operacji ponad 600 zostało porwanych i od dłuższego czasu, Sea Shepherd France nie jest dostępny na Twitterze, który jest wyposażony w meksykański sprzęt na emeryturę 14.768 metrów nielegalnych filetów w rezerwie protegowanej przez 45 dni.

Drones de nadzoru et militaires à bord

Obszar, który należy objąć, aby odkryć te pliki, jest ogromny i nie ma dwóch statków Sea Shepherd – Farley Mowat i John Paul DeJoria – które są wystarczające dla nich samych, więc nie ma nawet operacji nadzoru. Numer idola : traquer les bateaux des pêcheurs. « Ils sortent souvent de nuit pour plus de discretion », raport Oona Layolle. Il a donc fallu investir dans des dronów nadzoru à caméra Thermal en plus des radars des navires pour une plus grande efficiency. « La nuit, nous surveillons la mer pour réperérer où les pêcheurs posent leurs filets et le day, nous les retirons », życiorys la capitaine. Gdy zauważone zostaną nielegalne łodzie rybackie, Sea Shepherd prévient les autorités mexicaines qui procèdent à leur interpelacja. Untravail zapewnił 24 godziny na 24 na rotację zespołów. « Nous ne nous arrêtons que lorsque la météo nous y ograniczenie ou quand nous devons retourner à quai pour nous ravitailler. »

Depuis debiutuje na Marsie, sześciu militariów armii meksykańskiej sont également présentes à bord de chaque Bateau Sea Shepherd wlać assurer la sécurité de tous. „Les pêcheurs illégaux są teraz uzbrojeni, a ostatnio ils ont tiré sur nos drones”, raport Oona Layolle. W marcu 2017 r. déjà, grupa pêcheurs avait de brûler les navires Sea Shepherd s’ils ne quittaient pas la zone dans un délai de trois jours. Marynarka meksykańska interweniowała, aby uspokoić grę. « Nous sommes souvent menacés, que ce soit verbalement ou par des actes. Il n’est pas rare que des pêcheurs tournent par exemple autour de nos bateaux comme pour nous dissuader de Continuer. »

Poursuivre meme si l’espèce s’éteint

W desperackiej próbie uratowania małego ssaka morskiego Międzynarodowy Komitet Odzyskania Vaquity (CIRVA) zorganizował w 2017 r. akcję ratunkową ostatniej szansy, której celem było schwytanie dorosłych osobników i przeniesienie ich do sanktuarium reproduisent en toute sécurité, puis les relacher dans la nature. Niestety, wisiorek cela s’est soldé par un échec après la mort d’une femelle sa captivité. « Dès le départ, nous étions contre »rappelle Oona Layolle, pour qui la solution réside dans une plus wielka współpraca entre les pays cares. « Nous avons la preuve avec ce que nous faisons avec le gouvernement mexicain que la clé de la réusissement, c’est la Cooperation. Nous retirons les filety, certes, mais cela ne suffira pas à mettre un terme à ces pratiques. Il y aura toujours des pêcheurs qui braveront l’interdit pour gagner de l’argent. C’est sur la demande quil faut agir, et donc trouver des solutions avec la China pour que cela cesse. »

Sans oublier que le vaquita n’est pas la seule espèce groźne par ces pratiques nielegalne. Des raies, des requins, des baleines et le totoaba lui-même sont gravement touchés par ce kłusownictwo. W jedynym miesiącu lutym operacja Milagro pozwoliła uratować 150 zwierząt, w tym 50 zwierząt. « Même si le vaquita s’éteint, il ne faudra donc pas stopper nos actions »konkluduje Oona Layolle.

*Oona Layolle ne dirige plus l’operation Milagro pour Sea Shepherd depuis juin 2017

par Jennifer Matas

Ce contenu vous a plu ? Czy jesteś zaniepokojony?

Aidez-nous à faire connaître cette espèce menacé et agissez pour les animaux en achetant une peluche.

peluches animaux éco-conçue WWFVoir la fiche produit

Leave a Comment

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany.