Victor Ammann, le roi des animaux (en wideo) – Le Temps

Victor Ammann, le roi des animaux (en wideo) - Le Temps

Victor Ammann est un passeur. Il a choisi la biologia pour parler des animaux et de leur habitat de plus en plus groźba, de la bioróżnorodność et de son inquiétant recul. Aux discours alarmistes, il préfere la philosophie de Jacques-Yves Cousteau: „On aime ce qui nous a émerveillé, et on protège ce que l’on aime”. Alors, du Jura à l’Afrique, część sur le terenu à la decouverte des animaux sauvages i realise des movie documentaires que’il poste sur internet. Podziwiaj piękne obrazy, błyszcząca twarz, która wymaga reagiru w naturze mise à mal. Parcours de cette nouvelle voix de l’écologie qui, en douceur, dit l’urgence climatique au lieu de la crier.

Tout zadebiutował ya une vingtaine d’années, au bord de rivières, dans un environnement encore sauvage et preservé. „Avec mon kuzyn, nous allions réguelle pêcher à la mouche”. Ce qui m’intéréssait, ce n’était pas tant d’attraper les poissons, mais de czytelnik un martin-pêcheur, un cincle plongeur, de repérer des traces sur le sol encore humide.»

De ces balades au fil de l’eau nait sa passion pour les truites: „Dans surees rivières, il ya des migrations de truites lacustres qui legacy jusqu’au lac et, une fois adultes, remontent le courant pour se reproduire. Mais elles se font de plus en plus rary, car elles sont sensitive à la hausse des temperature, aux aménagements urbains ou encore au manque d’eau comme on l’connu cet été. Associée à un habitat en danger, soumise aux changements climatiques, la truite est attacée de toute part». W 2017 roku nakręcił film o rybach łososiowatych, które tak bardzo kocha i który komentuje jasność swoich poglądów i precyzję wyjaśnień.

Odkryć nie ma artykułów na COP27.

Des lucioles aux goryle

Pasja natury, garnitur etiud biologii na uniwersytecie w Lozannie, propozycja endroit dla wielbiciela fauny i flory alentour. Poranek na filmach kółek, wszystkich ludziach szczęścia z Bourget dla montrer toute la feerie. Równolegle do swoich kursów będzie pracował jako mediator w Musée de zoologie de Lausanne Aquatis ainsi qu’au Jardin botanique de Genève. «J’ai beaucoup appris sur la communication scientifique. J’ai adore m’addresser aux enfants, dialoger avec des personnes plus agees.»

Victor Ammann est à l’aise. Il pose des images sur les mots, nous embarque dans ses voyages, vers les terres lointaines d’Afrique. Il aurait pu être conteur, car il a l’art de capter l’attention. Découvrir la jungle, c’est son dada. W 2018 roku postanowił opuścić Gabon, aby odkryć dziką faunę. Tam dołącza do zespołu badaczy, którzy pracują nad gorylem i mandrylem. „Vous savez les enfants, c’est Rafiki du”. lew królewski le singe avec le visage bleu et rouge.» Plus sérieusement, il Precise que ce sont des species menacé par le poaching et la deforestation.

W Gabonie, za pomocą swoich myśliwskich kamer i detektorów ruchu, udało mu się schwytać dwa duchy z dżungli, olbrzymiego łuskowca i lamparta. Un peu comme dans La Panthere des neigesco z tego? Ryś: «J’ai uwielbiam filmy. Vincent Munier et Laurent Geslin sont mes idoles.»

Dans le cadre de son master, il rejoint des chercheurs en Espagne, en Bretagne, dans les les Canaries et à Bornéo, en Malaisie, o il effectue un cours d’ecologie tropicale. S’entourer de specialists, comprendre leur travail, suivre leur recherche et, au final, rassembler toutes leurs connaissances, voilà ce qui motive Victor Ammann. „La communication scientifique est, de mon de vue, capitale pour partager avec le public des project et des actions nt. la protection et la valorisation du patrimoine naturel.”

La Suisse à vélo

En 2021, pause covid oblige, Victor Ammann est bound de rester en Suisse. Sans rien faire? C’est mal le connaître. Avec sa caméra, il se rend dans le Jura wlać traquer renards et chamois. Mais c’est le lynx qui viendra à sa rencontre. Aby go chronić, nie ujawnił miejsca, przez które przechodził, ale jego imponujący film wywołał szum w Internecie.

Dans sa serie Rowerem na Dzikoil parcourt la Suisse à vélo w celu ukazania różnorodności biologicznej naszego kraju. En huit épisodes sur YouTube, il raconte la vie d’espèces bien de chez nous, des libellules aux chauves-souris en passant par les éphémères et le grand tétras. „J’ai donné la parole aux biologs qui tous metten en avant la problématique qui se cache derrière leurs études: la destroy des habitats”. O parle beaucoup de dérèglement climatique, de zanieczyszczenia, mais le probleme numéro un reste la degradation des habitats naturales au profit des activités humaines.»

Fort de son succès sur la toile, Victor Ammann prepare la saison 2 de Rowerem na Dziko, prévé en 2023. Cette fois-ci, il decade le Rhône, du glacier à la Méditerranée. W sumie około 200 km rowerem i 500 km kajakiem. „Je montre des coins extraordinaires, comme le Moulin de Vert à Genève. Cette zone marécageuse abrite une foule d’espèces très intéressantes. Ten gatunek obszarów chronionych powinien być powielany w większej liczbie, ponieważ pełnią one również funkcję stref buforowych podczas powodzi, które nasilają się w związku ze zmianami klimatu”.

Depuis une année, młody biolog, uzupełnił swoje doświadczenie w terenie trzema podróżami do Konga, aby zilustrować pracę naukowców badających bonobo i ich ochronę.

Ici et là-bas

Victor Ammann ne se contente pas de beaux discours et encore moins de belles images. Avec intelligence, il sensibilise le grand public à ces problématices, s’address aux enfants dans les es écoles, organizuję nettoyage de rivières, donne des Conferences, comme la dernière en date au Festival Salamandre.

Il est ici et là-bas, mais pas n’importe où. Et peu à peu, il devient un porte-parole de l’écologie. „Nous sommes à un moment charnière et la position est alarmante. Il n’est peut-être pas trop tard, mais il faut agir. Jedz szybko. Je ne vais ni le crier, ni le dire avec des tears, car le message ne passera pas. Moi, j’ai décidé de montrer ce qui peut être protegé.»


Profil

1992 Naissance le 5 listopada w Genewie.

2015 Université de Lausanne en biologia.

2018 Première Expédition en Afrique, au Gabon.

2021 Debiut projektu „Bike to Wild”, serii ośmiu odcinków wideo odkrywających szwajcarską bioróżnorodność.

2021 Au Congo, trois ekspedycje z une équipe de chercheurs qui student les bonobos.

Leave a Comment

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany.