1969, un pangolin récalcitrant à la télé française – Institut National de l’Audiovisuel

1969, un pangolin récalcitrant à la télé française - Institut National de l'Audiovisuel

Cette Journée mondiale ma na celu zaalarmowanie opinii o rozpaczliwej sytuacji tego wymarłego ssaka, à cailles, qui ne se nourrit que de ants et de termites. Według szacunków w lasach Afryki Środkowej upolowano do 2,7 miliona łuskowców. Uzasadniona masakra par des croyances consultant à ses écailles des vertus medicinales et aphrodisiaques.

Od 1969ten łuskowiec, venu de Brazzaville, prezentowany na płaskowyżu pokazu zwierząt, miał inne zmartwienia do pokonania: tenter d’échapar aux mains expertes de Franciszek Piotr, sous-director du Muséum d’histoire naturelle. Le petit animal récalcitrant va lui donner bien du fil à retordre, sous les yeux amusés de la présentatrice Marilyse Lowenbach. Le petit animal inoffensif se tord dans tous les sens, widocznie très mécontent d’être ainsi exhibé… avant de s’enfuir dans le decor.

„Ces animaux sont ewidentnie comedibles, au meme titre que pourrait l’être chez nous un lapin de garenne”

Le pangolin a de quoi s’agacer: le spécialiste l’exhibe devant les caméras, en le tenant firmement par la queue, la tête en bas. Przywołuje pochodzenie, cechy i zachowanie łuskowca w stanie naturalnym: „Łuskowiec jest zwierzęciem szeroko rozpowszechnionym w Azji i Afryce. Ten, który wam przedstawiam, to łuskowiec nadrzewny, który został mi przysłany z Brazzaville, gdzie został kupiony na targu”.

Marilyse Lowenbach, która żąda artykułów spożywczych? Il répond par l’afffirmative: „Zwierzęta te są oczywiście jadalne, au meme titre que pourrait l’être chez nous un lapin de garenne. Lui a un régime très spécifique, il ne mange que des ants et des termites et accepte extreme mal, en captivité, de se nourrir d’une alimentation artificielle.

Ils comparent ensuite le mammifer qui kontynuować à se tordre „à une pomme de pin. Il a les écailles qui s’emboîtent les unes dans les autres”.

Specjalista tente vainement de canaliser l’animal, qui begin sérieusement à s’agiter, et essaye de le mordre… malgré son absencja de dents.

„Il est simple protegé par ses écailles et par ses griffes

Et cette carapace d’écailles imbriquées pozwala mu chronić się przed częścią wrogów i łatwiej krążyć w otworach, w których został wprowadzonyŁuskowiec przybywa wreszcie à se mettre en position de défense, c’est-à dire en boule et à se spokojniej. Une position dans laquelle Francis Petter parvient à le maintenir tout en continuant sa description.

La tête est protégée lateralement sous la queue par les pattes. Et il est difficile, ses écailles étant względnie coupantes, pour un petit prédateur, qui serait une mongouste, de l’attaquer sans riscer de se faire blesser. Il ne peut pas mordre car il n’a pas de dents. Il est simple protégé par ses écailles et par ses griffes”.

Francis Petter wyjaśnia zatem specyfikę swojego bardzo długiego języka, który jest odpowiedzią à l’intérieur de l’abdomen: „on peut attenirre la taille de l’animal lorsqu’elle se déplie.

Le pangolin parvient à s’enfuir sur le plateau, détruisant une partie du decor. Wisiorek que le chercheur tente de le recuperat, des images du pangolin dans son milieu naturel „Qui vit dans les arbressont commentées en off.

Podczas tych temps, le pangolin, qui a fini par écaper complètement au profesore, visite conscientieusement le decor…

Si en 1969, le pangolin était encore une espèce prospère, un report de l’ONG Wildlife Justice Commission (WJC) rendu public le 10 lutego 2020 r., dénonçait „Szybki wzrost ruchu na skalę przemysłową łuskowców (2016-2019)„.

Pour aller plus schab: le pangolin, l’animal le plus chassé au monde

Przedstawienie łuskowca, ssaka przypominającego prehistoryczne zwierzę z zakrytym ciałem. Cette espèce est groźne car d’après une croyance africaine, les écailles de l’aurait zwierząt virtus aphrodisiaques. W sawannie Kenii, łuskowcu i laisse Approcher przez zoologa Armanda Denisa. Celui-ci donne du lait à boire au pangolin et le porte. (23 listopada 1986)

Wydanie 19-20 Paryż Île-de-France: Saisie extraordinaire d’écailles de pangolin à Roissy. 250 kg d’écailles de pangolin. Il s’agit d’un petit fourmilier nie la carapace est résumé aphrodisiaque. (10 lipca 2014)

Łuskowiec jest zagrożony przez ruch uliczny i ocieplenie klimatu. Ce petit mammifère couvert d’écailles est devenu l’espèce la plus chassée au monde par les braconniers: en dix ans, plus d’un million auraint été tués. Victim de sur-chasse en Asie du sud-est, il est aussi traqué aujourd’hui dans les forêts tropicales d’Afrique de l’Ouest. Et le réchancement climatique pourrait aussi reprezentować une zagrożenie dla cette espèce. (30 stycznia 2018)

13 godzin : Indonezja – Les pangolins, une espèce en danger. Reportaż poświęcony au trafic illicite d’écailles de pangolin. Łuskowiec jest bezzębnym ssakiem o ciele pokrytym łuskami. Gatunek ten jest zagrożony i zagrożony. D’après surees creyances, les écailles du łuskowiec aurait des vertus medicinales et se vendent très chères sur le marché. W Indonezji une Association lutte contre ce trafic et tente de protecter cette espèce. (30.10.2018)

13 heures : Commerce et trafics d’espèces animales menacés. Raport poświęcony międzynarodowej konferencji w Genewie poświęconej ochronie zagrożonych gatunków na świecie. Parmi les espèces animales menacés, on compte l’éléphant d’Afrique et la girafe. Zdjęcia d’archiwów dotyczące zajęcia kłów słoni do 9 ton kości słoniowej i zajęcia 12 ton skór łuskowców w Singapurze z lipca 2019 r., zdjęcia zagrożonych zwierząt (łuskowce, słonie, żyrafy, żółwie morskie). (17.08.2019)

Florencja Dartois

Leave a Comment

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany.